Dix-huit portraits de savants qui ont marqué l’histoire de l’Université Catholique de l’Ouest mais aussi celle d’Angers, de l’Anjou, qui ont une reconnaissance nationale ou internationale : René Laurentin (1917-2017) théologien de la Vierge Marie, René Bazin (1853-1932), romancier, historien, et journaliste, Mathurin Dréano (1892-1973) spécialiste de Montaigne, Théophile Civrays (1877-1958), historien de l’Anjou, Auguste Diès (1875-1958), spécialiste de Platon, Eugène Fleury (1882-1954) spécialiste de la langue grecque, Germain March’adour (1921-) spécialiste de Thomas More, Edouard Lainé (1890-1948), spécialiste du calcul différentiel et intégral, Maurice Couette (1858-1943) inventeur d’un viscosimètre, Fernand Charron (1884-1965) inventeur de l’anneau de Charron associé au pendule de Foucault, Raymond Paul (1907-1997) à l’origine de la fabrication de la pénicilline en France, Olivier Riobé (1914-2002), chimiste, Recteur de l’UCO, Georges Ferronnière (1875-1922) auteur de recherches sur l’estuaire de la Loire, Joseph Péneau (1883-1970) géologue qui réalisa des cartes géologiques de la région, Félix Hy (1853-1918) botaniste qui constitua l’herbier de Hy, Robert Corillion (1908-1997) botaniste à l’origine de la réserve naturelle du Pont Barré, Pierre Fauvel (1866-1958), spécialiste des Annélides Polychètes auteur de la Faune de France, Louis Amoureux (1919-2002) qui participa aux campagnes océanographiques de la Calypso et de la Thalassa.

Leave a comment